• Boléro de Maryl Tankard © G. Amsellem

 

Danse

LE JUNIOR BALLET
DU CONSERVATOIRE DE PARIS

Patrick Coustance

 

Créé en 1795, le Conservatoire de Paris était à l’origine une école de musique. La danse a fait son apparition dans les années 1920 avec l’introduction de cours de danse classique pour les femmes, puis pour les hommes. Jouissant d’une réputation méritée de rigueur et d’excellence, le Conservatoire a néanmoins cherché depuis une dizaine d’années à renouveller son image traditionnelle en s’ouvrant résolument à la création contemporaine. Symbole de ce renouveau, le Conservatoire s’est installé en 1990 dans de nouveaux bâtiments conçus par Christian de Portzemparc et situés dans la Cité de la Musique, un vaste complexe artistique à l’est de Paris. Dans le même temps, le programme de danse a été entièrement restructuré et modernisé, avec la création en 1990 d’un département d’études chorégraphiques sous la direction de Quentin Rouillier.

Le Junior Ballet du Conservatoire de Paris est composé d’étudiants de cinquième année, âgés de 17 à 20 ans et issus des filières classique et contemporaine du Conservatoire. Il y a donc en fait deux Junior Ballet : un classique et un contemporain. Le Junior Ballet, créé en 1993, est destiné à donner aux étudiants qui arrivent en fin d’études une solide expérience de la scène avant d’intégrer des troupes professionnelles. Il se produit fréquemment, en France et à l’étranger. Son répertoire comprend des œuvres classiques de grands chorégraphes, ainsi que des œuvres spécialement composées pour les danseurs du Conservatoire par des chorégraphes en résidence. C’est ainsi que le programme proposé à Hong Kong comprendra une chorégraphie d’Hervé Robbe, créée l’année dernière pour le Junior Ballet.

La coopération avec la Hong Kong Academy for Performing Arts

Depuis quelques années, le Conservatoire de Paris a cherché à tisser des liens avec d’autres institutions similaires dans le monde entier. C’est ainsi qu’un programme d’échange et de coopération vient d’être mis en place entre le Conservatoire et la HKAPA. Dans la première phase de ce programme, le Junior Ballet effectuera une résidence de 10 jours à la HKAPA. Au cours de ce séjour, les danseurs du Conservatoire participeront à des ateliers en commun avec leurs homologues de Hong Kong. Le séjour se conclura par un spectacle public dans le cadre du French May. En 2002, un groupe de jeunes danseurs de l’APA se rendra à Paris et se produira dans le cadre des Danses de Mai.

Le 3 juin, le Junior Ballet donnera une représentation unique dans le Lyric Theatre de l’APA. Le programme du spectacle est résolument contemporain. Sur les quatre chorégraphies proposées, deux (Untitled for Ten d’Hervé Robbe et Dub de Quentin Rouillier) ont été créées spécialement pour les jeunes danseurs du Conservatoire afin de leur permettre d’exprimer tout leur talent et leurs qualités techniques. Les deux autres sont des œuvres de chorégraphes contemporains ayant déja connu un large succès international.
Les danseurs du Junior Ballet ne sont pas encore des professionnels, même s’ils le deviendront très prochainement. Cependant, leur talent, leur maturité, et l’impressionnante maîtrise dont ils font preuve sont salués unanimement par le public et par la presse partout où ils se produisent. Mieux encore, ils ont la fougue de leur jeunesse et une passion pour la danse qu’ils brûlent de communiquer. C’est là, sans doute, que résident tout l’attrait et toute la beauté de ce spectacle.

Retour

 

Dernière mise à jour : mercredi 6 juin 2001