Danse 舞蹈

Texte : Eric Sacher
 

 

Découvrez Decouflé, Tricotez Tricodex !


Lorsqu’un chorégraphe talentueux et créatif rencontre un livre sorti de l’inconscient farfelu d’un artiste italien doué et imaginatif, cela donne trois magnifiques étincelles : Codex, Decodex et Tricodex. Trois magnifiques spectacles du chorégraphe Philippe Decouflé s’inspirant du Codex Seraphinianus, une encyclopédie imaginaire de Luigi Serafini.

Le Codex Seraphinianus de l’illustrateur Luigi Serafini n’est écrit en aucune langue connue, si ce n’est pour ces quelques mots de français perdus sur les planches consacrées à l’écriture dans cette encyclopédie imaginaire. Mots posés de façon surréaliste à l’image de toute l’œuvre : certes, ce livre-objet a toutes les apparences d’une encyclopédie mais les illustrations renvoient à un monde inconnu, un monde peuplé de monstres merveilleux, où les squelettes côtoient des hommes sans visage, où des insectes improbables se perdent dans des fleurs imaginaires et où les légumes cachent des allumettes.

Lorsqu’un jeune chorégraphe français découvre par hasard ces planches encyclopédiques qui semblent venues d’un autre monde, il souhaite se les approprier, créer ce monde imaginaire, lui donner vie. En 1987, Philippe Decouflé crée « Codex », l’un de ses premiers spectacles, directement inspiré du Codex Seraphinianus. Les personnages imaginaires devenus chair et sang font entrer le spectateur dans un univers parallèle où la beauté du corps et de la danse semble sans fin. Après Decodex en 1995, la dernière création de Découflé inspirée de la désormais fameuse encyclopédie est« Tricodex ».

Dans ce troisième volume plein de surprises, de rires et d’émerveillement, plus d’une vingtaine de danseurs donnent vie à des créatures merveilleuses, en perpétuelle transformation. 150 costumes ont été créés pour donner chair à ces femmes-insectes, à ces hommes-arbres et à ces chenilles-humaines. Un véritable feu d’artifice de formes et de couleurs semble projeter le spectateur dans un ailleurs féérique. Le maître de cet ailleurs ? Un sorcier, ou plutôt un magicien : Philippe Decouflé. Philippe Decouflé est né à Paris en 1961. Ancien élève de l’Ecole Nationale du Cirque et de l’Ecole du Mime Marceau, il en gardera le goût de l’illusion et de l’espace. Il s’intéresse également très vite à la vidéo –il réalisera plusieurs court-métrages à partir de ses spectacles et de ses réflexions- et s’initie à la magie du mouvement auprès de l’américain Merce Cunningham.

A 22 ans, il crée déjà sa propre compagnie, DCA. En vingt ans, Découflé et ses complices associés vont donc parcourir la planète pour présenter au monde entier une autre façon de penser, une autre façon de vivre, une autre façon de danser. Le 14 juillet 1989, il participe aux chorégraphies du défilé de Jean-Paul Goude et en 1992 signe les cérémonies d’ouverture et de clôture des jeux olympiques d’Hiver à Albertville : avec sous ses ordres 1500 danseurs ! Fort d’une réputation internationale désormais bien ancrée, il participe également au Japon en 1996 à la mise en scène de la comédie musicale Dora, le chat qui a vécu un million de fois. En 1997, il organise la cérémonie du cinquantennaire du festival international du Film de Cannes. Le premier « solo » de Découflé est réalisé lors du festival d’été de Barcelone 2003 et son spectacle Iris est créé au Japon lors du festival France Danse 2003. Ces deux nouveaux spectacles ainsi que bien sûr Tricodex tournent cette année en France et à l’étranger. Tricodex a été créé pour le Ballet de l’Opéra de Lyon dirigé par Yorgos Loukos. Fondé en 1969, le Ballet de l’Opéra de Lyon est à l’origine du Cendrillon et du Coppelia de Maguy Marin et de la nouvelle interprétation de Roméo et Juliette par Angelin Preljocaj. « Tricodex » a été créée à Lyon le 23 mars 2004 et depuis un an présente son monde magique aux quatre coins de la terre. Philippe Decouflé a travaillé avec ses complices habituels : le décor est de Jean Rabasse, la musique de Sébastien Libolt et d’Hugues de Courson, les magnifiques et féériques costumes sont de Philippe Guillotel. Avec la magie de la danse, ils jouent pour nous la joie de la planète Tricodex.

Le monde n’est qu’apparences. Dans Tricodex, les apparences deviennent monde. Laissez-vous porter par sa poésie, par la féérie des images et par l’élégance magique des danseurs. Entrez dans cet univers, appropriez-vous cet imaginaire, construisez-vous une nouvelle vie. A votre tour, devenez Tricodex !

retour

 

德庫弗的《三法典》

當一位才華橫溢及創意無限的編舞家碰到一本源於一位意大利藝術家的豐富想象力的奇幻書籍時,會綻放出三朵燦爛的火花:《法典》、《二法典》和《三法典》。三齣由編舞家菲力普.德庫弗創作的精彩舞蹈表演,創作靈感來自盧治.沙勒費尼所作的奇幻百科全書《沙勒費尼法典》。

意大利藝術家盧治.沙勒費尼所作的《沙勒費尼法典》是一本完全虛構的百科全書,當中除了在文字欄中偶然出現的幾個法文字外,內容是用一種無人能懂的語文寫成。整本書中的圖象上都以超現實主義手法擺放了一些文字。誠然,這本亦書亦物的作品,其外表完全像一本百科全書,但當中的插圖卻反映一個陌生的世界,一個充滿奇異怪物的領域,有骷顱骨頭和沒有臉的人,有奇形怪狀的昆蟲躲在虛構的花卉間,也有藏著火柴的蔬菜。

當一位年輕編舞家偶然發現這本古怪的科學專書,再看到書裡面的版畫中那些彷似來自另一個世界的生物時,即時想到將這一切據為己有,創造這樣的一個世界,賦予它生命。一九八七年,菲力普.德庫弗創作了《法典》,這是他的早期作品之一,創作靈感直接源於《沙勒費尼法典》 。那些虛構的角色變得有血有肉,觀眾進入一個軀體和舞蹈似乎充滿無盡魅力的宇宙之中。而繼一九九五年的《二法典》後,德庫弗再度從這本已人所共知的百科全書中取得靈感,創作了他的最新作品《三法典》。

這三部曲作品的第三部充滿出人意表、歡笑和令人嘆為觀止的演出,二十多位舞者活現了那些不停地在蛻變的奇異生物。而特別設計的一百五十件戲服更讓那些昆蟲女人、樹人以及人形毛蟲變成有肉體的生命。這齣芭蕾舞劇如煙花般燦爛悅目,帶觀眾進入一個虛幻的仙境中。

菲力普.德庫弗一九六一年出生巴黎。曾在巴黎國立馬戲學院及馬素默劇學院攻讀,對幻象和空間特別感興趣。他同時亦愛上了錄像藝術,曾將他的表演節目製作成短片,他也曾成為美國編舞家簡寧漢的入門弟子。他年僅二十二歲已成立自己的舞蹈團:DCA。二十年來,德庫弗與他的合作伙伴走遍世界各地介紹一種另類的想法,一種不同的生活方式和一種與別不同的舞蹈形式。一九八九年七月十四日,他曾參與巴士底日慶典巡遊的演出,一九九二年,他被奧運籌委會委以重任,為第十六屆阿爾伯達冬季奧運會執導開幕及閉幕儀式:一共動用了一千五百名舞者!自此,德庫弗蜚聲國際,一九九六年他在日本執導音樂喜劇《千歲貓黛拉》。一九九七年,他擔任康城國際電影節五十週年慶典的統籌。他創作的第一齣獨舞表演《艾麗斯》於二零零三年巴塞隆拿夏季藝術節中首次亮相。他的兩齣新作,當然還有《三法典》今年在法國及國外作巡迴表演。

《三法典》是特別為里昂歌劇院芭蕾舞團所編寫。里昂歌劇院芭蕾舞團成立於一九六九年,他們的經典作品包括編舞家Maguy Marin的《灰姑娘》及《柯佩利亞》,還有安傑林.普雷祖卡新編的《羅密歐與茱麗葉》。《三法典》於二零零四年三月二十三日在里
昂首演,過去一年來曾在世界各地演出。與德庫弗一同創作的是他的長期合作伙伴:Jean Rabasse負責佈景;Sébastien Libolt和Hugues de Courson負責配樂;那些絢麗夢幻的服裝是由Philippe Guillotel設計。這一切再配以迷人的舞蹈,為我們帶來一個奇幻的三法典世界。

回到主頁


Dernière mise à jour : le 17 mai 2005