Hong Kong Arts Festival 香港藝術節

Texte : Gérard Henry
 

Le Hong Kong Arts Festival fête ses 40 ans
奧立維塔列克,才情橫溢的插圖畫家

 

C’est l’époque des anniversaires : à la suite du French Cinepanorama 2011, c’est au tour du Hong Kong Art Festival de fêter son 40e anniversaire. Un festival en plein épanouissement et en pleine grâce auprès du public Hongkongais : il n’a jamais autant vendu de billets. Avant de montrer la sélection française ou liée à la France du festival, en voici un rapide profil : traditionnellement le programme ouvre sur un grand opéra classique, cette année Cosi Fan Tute par l’Opéra de Bavière, suivi d’un opéra cantonais et d’un opéra de Pékin qui célèbre le 111e anniversaire de la naissance du grand acteur Ma Lianliang (1901-1966). C’est comme chaque année la musique classique (le Royal Concertgebow de Hollande, le le Bavarian Radio Symphony Orchestra), mais aussi les musiques nomades du Sahara (Tinariwen) ou cette année la China Rock Folk qui constitue la plus grosse partie du programme. L’autre gros morceau est le théâtre et la danse. Quelques recommandations : le Ballet de Hambourg, les Ballets de Monte-Carlo, l’Opéra Ballet de Lyon, Aurélien Bory… et pour le théâtre 4.48 Psychosis de Sarah Kane mise en scène par le polonais Grxegorz Jarzyna, Faith Healer par le célèbre Bristol Old Vic Theatre, Titus Andronicus de Shaespeare par Tang Shuwing, Richard III par Sam Mendes, et deux autres productions hongkongaises, The Wild Boar et The truth about lying, pièce très populaire de la jeune dramaturge Wong Wing-sze avec le non moins populaire acteur Lee Chun-chow. Enfin le retour du prix Nobel de littérature Gao Xingjian avec sa pièce mythologique Of Mountains and seas.

 

 

期有接二連三的週年紀念,繼2011年法國電影節後,今次輪到香港藝術節慶祝四十週年誌慶。這豐盛的藝術節越來越受香港公眾的愛戴:門票的銷售紀錄是有史以來的高。在介紹與法國有關的節目之前,先快速地介紹一下其他的節目:藝術節傳統是以古典歌劇為開幕節目,今年是巴伐利亞國立歌劇院演出的《女人心》,之後的一齣粵劇和一齣京劇是為紀念京劇大師馬連良(1901-1966)誕生111週年。如每年一樣必有古典音樂(荷蘭皇家阿姆斯特丹音樂廳樂團、巴伐利亞電台交響樂團),但也有遊樂民族(沙漠搖滾塔里溫),或在今年的節目表中佔重要位置的中國風新民謠。另外大部份的節目是戲劇和舞蹈。一些特別推介的節目:漢堡芭蕾舞團、蒙地卡羅芭蕾舞團、里昂歌劇院芭蕾舞團、奧累里恩.博里的《機械人幻想曲》…… 而戲劇方面,由波蘭劇場導演Grxegorz Jarzyna導演莎拉.肯恩的作品《4.48精神崩潰》、布利斯托爾老域劇團演出的《神醫》、鄧樹榮導演莎士比亞的名劇《泰特斯》、森.漫德斯導演的《李察三世》,還有兩齣香港製作:《野豬》和香港著名編劇黃詠詩的作品《香港式離婚》。最後是諾貝爾文學獎得主高行健以他的神話故事《山海經傳》再與香港的公眾會面。

 

 
 

L’opéra ballet de Lyon danse Balanchine et Millepied

Le ballet de l’Opéra de Lyon dirigé par Yourgos Loukos, l’un des deux meilleurs ballets de France est une compagnie de formation classique tournée vers la danse contemporaine. Depuis plus de vingt ans, elle s’est constitué un répertoire important (93 pièces, dont 48 créations mondiales), en faisant appel à des chorégraphes privilégiant le langage, le faisant évoluer, inventant son environnement et sa mise en espace.

A l’Art Festival, la compagnie présente deux chorégraphes, George Balanchine et Benjamin Millepied. Georges Balanchine (1904-1983) né en Russie a fondé le New York City Ballet et révolutionné le ballet classique en créant un style de danse plus rapide. Le ballet présente Who cares ? sur une musique jazzy de Gershwin capturant l’esprit de la vie nocturne à Manhattan.

Autre nouvelle star de la danse, le danseur et chorégraphe français Benjamin Millepied, devenu danseur principal du New York City Ballet en 2001 et chorégraphe la même année. Connu pour sa participation au film Black Swan, il présente à Hong Kong deux pièces : Sarabande sur une musique de Jean-Sébastien Bach et This part is Darkness sur la musique du compositeur couronné du prix Pulitzer David Lang dans une chorégraphie soulignée par des projections de vidéo de danseurs sur ou à l’extérieur de la scène.

Lyon Opera Ballet
9, 10, 11 February 2012 7:45pm
Grand Theatre, HK culturel Centre

 

里昂歌劇院芭蕾舞團

在藝術總監Yourgos Loukos帶領下從傳統古典舞蹈轉向現代舞蹈的里昂歌劇院芭蕾舞團是法國兩大芭蕾舞團之一。二十多年來,舞團創作了無數高水準的作品(93齣舞劇,其中的48齣是世界性作品),並不斷委約來自不同領域的歐美國際級編舞家合作。

香港藝術期間,舞團將介紹兩位編舞家喬治.巴蘭欽(George Balanchine)和班傑明.米爾派德(Benjamin Millepied)的作品。在蘇聯出生的喬治.巴蘭欽(1904-1983)創立了紐約市芭蕾舞團,他以一種更快速的舞蹈風格突破了古典芭蕾舞的規範。里昂歌劇院芭蕾舞團將演出他的作品《誰在意?》。這是巴蘭欽把歌舒詠(Gershwin)十六首經典歌曲串連而成的作品。

另一位是舞蹈界的新星:法國舞者兼編舞家班傑明.米爾派德。他2001年成為紐約市芭蕾舞團的首席舞蹈員,同年成為舞編。他為電影《黑天鵝》編舞而備受注目。這次來港將介紹他的兩個作品:巴赫的音樂作伴奏的《薩拉班德舞曲》以及在普立茲得主大維.朗充滿節奏感的音樂下,舞者的舉手投足結合同步錄像裝置的襯托下演出的《漆黑中的一隅》。

 
 

La flûte enchantée revue par Peter Brook et le théâtre des Bouffes du Nord

Une magnifique occasion de voir à Hong Kong une production du légendaire Peter Brook et du célèbre et presque mythique Théâtre des Bouffes du Nord de Paris qui le présenta en première au Festival d’automne de Paris en 2010.

Peter Brook et sa partenaire de longue date Marie-Hélène Estienne ainsi que le compositeur et pianiste Franck Krawczyk ont adapté très librement le livret de Schikaneder : « Nous avons essayé de permettre aux jeunes chanteurs de se déplacer de façon naturelle, sans imposer de projections, de décors tournants, de vidéos… travaillant simplement avec la musique et nous demandant comment la rendre vivante sans le poids et la solennité d’un grand opéra. Nous avons décidé de l’approcher d’un esprit enjoué. Mozart se réinventait constamment, et nous avons essayé de le suivre. Ce sera une flûte enchantée loin de ce qu’on attend. Le public découvrira un Mozart toujours jeune entouré de tout aussi jeunes chanteurs et musiciens, prêts comme le compositeur à improviser, transposer, explorer de nouvelles couleurs, à jongler avec les formes. Nous proposons une flûte légère et effervescente, qui permettra aux musiciens et chanteurs d’en révéler la tendresse et la profondeur. »

La pièce a gagné le prestigieux Molière du meilleur théâtre musical et a joué à guichets fermés en Europe et aux Amérique du Nord et du Sud.

A Magic Flute (HK Art Festival)
1-3 March - 8:00 pm ; 3 March - 3 pm
Lyric Theatre, HKAPA

 

彼得.布祿的《魔笛》

一個非常難能可貴的機會,能在香港欣賞彼得.布祿這齣著名的作品,本劇於2010年秋季由著名並充滿傳奇色彩的巴黎北方布夫劇場首次公開演出。

彼得.布祿與他多年的拍擋Marie-Hélène Estienne和作曲家兼鋼琴家Franck Krawczyk攜手合作,以純真自然的手法改編了莫扎特的歌劇:「舞台上沒有附加任何投影,轉折的佈景或錄像裝置…… 我們嘗試讓這些年青的歌手能自由走動,只配合着音樂演出,我們想在沒有大型歌劇的嚴謹和壓力下如何讓歌劇更有活力。我們決定採取輕鬆明快的手法。莫扎特不斷進行自我反思,我們試圖跟著他腳步。這魔笛將會完全脫離我們的想象之外。觀眾會發現一個永遠年輕,被同樣年輕的歌手和樂手所圍繞的莫扎特,他們如這位作曲家般隨時準備好即興表演、改編,探索新的色彩和形式。我們改編的魔笛輕盈激昂,讓樂手和歌者藉此增添細膩和深刻的感情。」

這歌劇贏得了2011年法國莫里哀獎最佳音樂劇獎,在歐洲和南北美洲演出時更是場場爆滿。

 
  Sans Objet par Aurélien Bory

« Avec Sans objet j’ai voulu introduire sur scène un robot industriel ayant la force de déplacer des éléments de décor aussi bien que des acteurs. La machine devient un protagoniste à part entière. Il s’agit d’un bras articulé, mécanique. On va l’utiliser comme une « marionnette » – un être 100% technologique – dans son dialogue avec un homme contemporain ordinaire. Ces personnages sont obligés de cohabiter sur scène, dans l’impossibilité de s’ignorer. C’est comme si l’homme d’aujourd’hui était composé de deux facettes : il est encore du côté de l’humain, mais de plus en plus dans la technologie. Ce rapport entre l’homme et la machine est en pleine évolution. Il ne s’agit pas de le juger, mais de le constater. Le robot est arrivé dans le monde industriel dans les années 70 ; l’idée est de l’extraire de son milieu en le plaçant sur scène. Ainsi, bascule-t-il dans le champ de l’art, de l’inutilité. Il devient « sans objet », acteur. » Aurélien Bory, (entretien avec Marie Bertholet pour le Théâtre Vidy-L, juillet 2009)

Aurélien Bory est de ces étonnants nouveaux chorégraphes français, mathématicien et danseur, qui joue aussi bien des corps que de la technologie. On se souvient Des planches de la ruse dans le French May 2009, ou il jouait avec un immense tangram chinois qui s’assemblait au millimètre près, aujourd’hui c’est avec une splendide et rutilante machine qu’íl danse. Cet énorme bras robotique, partenaire du chorégraphe au même titre que les danseurs devient sur scène un objet esthétique, un « ready-made » à la façon de Marcel Duchamp. L’homme et la machine dansent, s’affrontent, jouent avec humour. Aurelien Bory évolue naturellement dans un monde ou la technologie est devenue naturelle : « Nous pouvons observer un double mouvement : le robot devient humanisé et l’homme devient robotisé. L’homme se trouve face au risque de ne pas être « aussi bon que la machine ». Mais Aurelien Bory nous montre aussi la magie de l’art car la machine ici exilée de son envirionemnt naturel reste machine, mais devenue « sans objet » et inutile industrielemnt, acquiert soudainemnt un autre statut celui d’œuvre d’art avec le pouvoir cette fois de nous transplanter dans un autre monde, celui de l’art qui permet de transgresser nos limites humaines.

Sans Objet
24,25,26 February 8 :00pm
Auditorium Kwai Tsing Theatre

 

《機械人幻想曲》

「在《機械人幻想曲》中,我想在舞台上介紹一個不單只有能力搬運佈景道具,也能移動演員的工業機械人。這機器成為了最主要的角色。它是一具能鉸接的機械臂。我們把這具百份百機械的物體當作一個『木偶』般與一個普通的現代人作交流。這些角色被迫在台上合作,不能互相忽視。就好像現代人是由兩個面貌組成:仍然屬於人性的一面,但越來越偏向機械的一面。人與機器之間的關係正產生變化。這裡並不是要作出評論,只是指出事實。機械人是在七十年代出現於工業世界;目的是要將它從原來的環境中抽離,放在舞台上。它因此成為了一個演員,再『不適用』於工業上。」──奧雷里恩.博里 (2009年7月與Marie Bertholet為Vidy-L劇場所作的一次專訪)
奧雷里恩.博里 (Aurélien Bory) 是法國新一代的編舞家之一,他同時亦是物理學家和舞者,對身體的運用和機械的運作同樣專精。他於2009年法國五月藝術節期間介紹的《七巧板》仍然令人回味。而現在他將與一部巨型閃亮的機器共舞。他把大型器械帶上舞台,利用科學原理製造視覺效果。

一部七十年代的工業機械人,早已失業,幸好轉型成功,跳出製造業,進軍表演界。奧雷里恩.博里為它譜出一套與人類同台演出的神妙舞曲。

兩位舞者在台上與機械人合演一部充滿幽默奇想的現代版《摩登時代》,展開一場人和機器的角力。

 

 
  Gao Xingjian : Of Mountains and Seas

Le metteur en scène chinois Lin Zhaohua monte la version écrite par le prix Nobel 2000 de littérature Gao Xingjian du célèbre Classique des Monts et des Mers, en une fête visuelle fantastique faite de musique, danse, et marionnettes du théâtre d’ombre de l’opéra Nuo – une forme d’art millénaire née de coutume sacrificielles, de théâtre et de rites religieux. C’est une œuvre commissionnée par le Hong Kong Art Festival.

D’après Gilbert Fong, traducteur en anglais du théâtre de Gao, Le désir de revenir à la source a toujours été un des principes fondamentaux de la pensée de Gao Xingjian sur l’art, la littérature et le théâtre. Cette croyance représentant sa conviction de la pureté de l’origine a exercé une influence considérable sur ses travaux. Il retourne fréquemment à ce qu’il considère être la nature humaine primordiale comme inspiration afin de se prémunir de l’empiétement de la politique et du commercialisme dans le monde moderne, monde qui a été corrompu et dépouillé de son innocence. C’est pourquoi il s’est tourné vers le Classique des Monts et des Mers (4e siècle avant J.C), riche source de la mythologie chinoise peuplées d’une flore et faune supranaturelle, d’étranges bêtes et êtres spirituels pour sa saga mythologique chinoise. Gao dans sa pièce retourne à la source originale du mythe, pour le purger de ses impuretés ajoutées au travers des siècles au cours de ses réinterprétations. Le but est de retrouver la nature humaine dans sa forme brute et de tracer la conscience collective chinoise du peuple chinois dans sa pureté initiale avant l’arrivée de la moralité. Gao Xingjian qui vit et travaille à Paris sera à la première ainsi qu’au vernissage d’une exposition de ses encres à la galerie Iappreciation à Jardine House.

Of Mountains and Seas
24-27 February 2012 7:45pm
Lyric Theatre, Hong Kong APA

 

高行健:《山海經傳》

中國劇場導演林兆華將2000年諾貝爾文學獎得主高行健的著名作品《山海經傳》搬上舞台。這是一齣氣勢恢宏,集音樂、舞蹈和「儺戲」:一種源於遠古,用於娛神又娛人的巫歌儺舞。這作品由香港藝術節特別委約製作。

《山海經傳》是高行健花了四年時間完成的龐大作品,以中國上古神話為本,由開天闢地一直寫到人間第一個皇帝出現,中間出現的神仙人物怛七十多位。此劇角色眾多,架構龐大,罕有演出機會。林兆華引入儺戲、華陰老腔等最鄉土、最原味的表演藝術,配合現代舞和郭文景、瞿小松等作曲家的當代音樂作品,加上古拙奔放的造型設計,為這華夏神話新編《山海經傳》作一次經典的演繹。

高行健在這作品中重新回到傳說的起源,目的是要將故事中經過無數世紀以來演繹再演繹後所加入的雜質清除。目的是要重拾人類最原始的本性,並追溯中國人在還未受道德觀念影響前最純凈的集體意識。高行健在法國居住和工作,他將來港出席本劇的首演,以及他的一個水墨畫展之開幕禮。