Grand angle 廣角鏡

Par Jean-Sébastien Attié et Xavier Mahé

 
 

Les 50 ans du joli mois de Mai
當年的動人五月 轉眼已過半世紀

 
 

©AFP

L’année 2018 marque le 50e anniversaire de Mai 68. Paroles revient sur cet événement singulier de l’histoire de France qui un demi-siècle plus tard continue à soulever débats et polémiques.

Mai 68 est un moment clé dans l’histoire contemporaine française. Trop souvent réduits à des images de manifestations estudiantines et ses pavés, les événements vécus sur ce mois, il y a 50 ans, ont eu cependant un écho beaucoup plus large. Mai 68 a marqué plusieurs générations. Il est le point de départ de transformations culturelles et sociétales qui signèrent l’entrée dans une nouvelle ère de modernité. A ce titre, Mai 68 est un marqueur temporel majeur.

Comme l’a si brillamment exposé le regretté Paul Yonnet dans Voyage au centre du malaise français (1993), Mai 68 est d’abord un conflit de générations qui opposa la génération de parents et de grands-parents, ayant vécu la deuxième guerre mondiale à celle de leurs enfants baby-boomers nés au tournant de 1945. Au cœur de ce conflit, se trouva le « roman national » construit autour de la figure tutélaire du Général de Gaulle et de la posture « rêvée » de la France entre 1939 et 1945. Mai 68 fut la contestation d’une société d’après-guerre grippée, statique, immuable et coincée. Une hypocrisie sociétale grâce à laquelle la France a pu durant deux décennies retrouver une respectabilité et se construire un mythe.

Mai 68 est le reflet d’une époque. Les années 60 étaient à la communication, à la musique, à l’épanouissement, à  la libération des mœurs et des valeurs. Les événements que la France a connus cette année-là, s’inscrivaient dans un vaste mouvement mondial venu entre autres des USA et qui vit le Printemps de Prague, le combat des noirs Américains contre la ségrégation, l’explosion de la pop music et du rock, le « Swinging London »...

Mai 68 ne fut cependant pas qu’une contestation générationnelle. Les étudiants  furent rejoints par les ouvriers aspirant à une amélioration de leurs conditions de travail, dans une « convergence des luttes » inespérée avec les enfants de la bourgeoisie et manœuvres. Mais les événements du « joli mois de mai 68 » prirent une ampleur inédite qui aboutit à un « lâchage » en règle des étudiants par les ouvriers, une fois les revalorisations salariales et de travail obtenues.

L’héritage de Mai 68 est si vaste : enseignement, art, expression, féminisme, libération sexuelle, etc.  Combien de bouleversements... Mai 68 marque  véritablement l’entrée de nos sociétés dans le monde moderne et c’est pourquoi nous le célébrons.

 

2018年是1968年法國五月風暴的五十週年。這件法國歷史事件雖然發生在五十年前,但一直都是人們爭論的議題,大家對其褒貶不一,如今更重新成為熱門話題。

五月風暴是法國近代史關鍵的一頁。儘管大家對它的印象早已省略成學生示威和街道騷亂的黑白圖片,但五十年前的當時,這次事件所帶來的迴響極為熱烈。五月風暴足足影響了數代人。它是文化及社會轉化的觸發點,而且是標示著邁向現代新紀元的里程碑。由此可見,五月風暴是重大的時代標記。

Paul Yonnet在其書《走向法式虛弱的核心》(Voyage au centre du malaise français,1993年出版)中帶著怨悔卻又入木三分地揭示出,法國風暴的第一個本質,是當代人反抗父輩和祖父輩時所形成的矛盾。這些老一輩的人經歷過二戰,並活至他們兒女(生於1945年後的嬰兒潮時代)所屬的時代。在矛盾之中,我們看到圍繞戴高樂將軍的「守護神」形象所建構成的「國民傳說」,還有法國人在1939至1945年之間的「夢想」心態。五月風暴是戰後社會出現淤塞、凝滯、難以變通、處處堵死的形態後,社會內部的爭執。當時法國社會瀰漫著虛偽的風氣,正由於這種風氣,法國在戰後二十年間重拾尊嚴並構建神話。

五月風暴是時代的反省。六十年代的主題有溝通、音樂、自我實現、道德和價值的解放。法國當年的這場事件,也是大型全球運動的一部分,整個局面源自美國和布拉格之春、美國黑人反對種族隔離的抗爭、流行樂和搖滾樂的爆發、「搖擺倫敦」……

然而,五月風暴並非世代間的對立。如我們所知,希望改善工作條件的工人與騷動的大學生匯合,令矛盾變得更尖銳和集中。中產階層子女和工人竟聯成一線,絕非正常能夠想像。但這場發生在1968年的「動人五月」事件卻演變成前所未有的規模,而且當工人的提升待遇要求得到接納後,他們正式「拋棄」了這些大學生。

然而五月風暴的影響仍然不容忽視,例如教育、藝術、表達、女權主義、性解放等各種社會激變。正正是五月風暴,令我們的社會得以進入現代世界,值得我們慶祝紀念。