ZOOM SUR 聚焦 — FRENCH CINEPANORAMA 香港法國電影節

Par Jean-Sébastien Attié

 
 

Le Festival du film Français de Hong Kong 2018 : Une avalanche d’émotions
使人情緒跌宕起伏的2018年香港法國電影節

 
 


Le Grand bain de Gilles Lelouche

Depuis plus de 60 ans, l’Alliance Française de Hong Kong propose le meilleur du cinéma français au public local. Organisée dans sept cinémas à travers la ville, la prochaine édition du Hong Kong French Film Festival se tiendra du 21 novembre au 11 décembre 2018.

Cette 47e édition, témoignant du succès persistant du Hong Kong French Film Festival, se concentre sur 25 films majoritairement sortis en France cet été ou qui sortiront à l’automne voire cet hiver prochain. Instantanéité et simultanéité indispensables dans le monde d’aujourd’hui, pour rester au coeur de l’actualité et vibrer avec l’audience française !

Avec cette sélection, l’Alliance Française espère provoquer émotions, réflexions et sentiments les plus variés à l’image de la richesse et de la diversité produite et proposée par le cinéma français. Une richesse démontrée par l’appétence des distributeurs de films hongkongais pour les productions françaises. Une partie de ces films acquis récemment pour une diffusion dans les salles honkongaises sera présentée dans la section Gala Première

Un festival de rire et de larmes
Fait plutôt rare, la 47e édition du festival du film français comporte de nombreuses comédies. Il faut dire que la production 2018 est impressionnante. Le festival ouvrira avec En liberté en présence de son réalisateur Pierre Salvadori qui fit l’ouverture du festival de Cannes et causa l’hilarité de l’audience. Il se clôturera avec Le Grand bain de Gilles Lellouche, comédie loufoque qui réunit le gratin des acteurs français (Guillaume Canet, Mathieu Amalric, Jean-Hughes Anglade, Benoit Poelvoorde, Philippe Katerine). La programmation marquera aussi le retour à la comédie populaire d’Omar Sy avec Le Flic de Belleville ; l’adaptation de l’histoire vraie de l’imposture d’une équipe de basketball aux jeux paralympiques de Sydney (Chacun pour tous de Vianney Lebasque avec Jean-Pierre Daroussin et Camélia Jordania) et le désopilant et décalé Au poste! de Quentin Dupieux avec un Benoît Poelvoorde au sommet de son art.

Les rendez-vous majeurs des festivals internationaux
Le festival du film français est également le rendez-vous incontournable pour découvrir les films ayant marqué les plus grands festivals de l’année (Cannes, Venise, Toronto) :

Le dernier film du réalisateur de La Vie d’Adèle, Abdellatif Kechiche, Mektoub, My Love: Canto Uno, premier volet d’un diptyque captivant, En guerre, nouveau drame social de Stéphane Brizé qui retrouve à nouveau Vincent Lindon avec lequel il avait tourné La Loi du marché qui lui avait valu le prix d’interprétation à Cannes en 2015, et enfin Les Filles du soleil, d’Eva Husson, décrivant l’itinéraire de femmes combattant l’horreur de l’Etat islamique et qui connut un gros succès critique à Cannes.

Citons enfin le séisme Sauvage, avec un comédien, Félix Maritaud déjà remarqué dans 120 battements par minute, et qui incarne magistralement un jeune prostitué toxicomane dans sa descente aux enfers et dans sa quête d’amour.

Lettres à nos mères
Témoignage d’une époque ou d’une génération, nombreux films explorent cette année les relations filiales et maternelles. Thème aussi universel que beau et qui fait écho en chacun de nous.

Ainsi, la programmation compte le magnifique Pupille, de Jeanne Herry, porté extraordinairement par Sandrine Kiberlain, Gilles Lellouche ainsi qu’Elodie Bouchez et qui explore le thème de l’adoption ; Funan, de Denis Do qui reçut le Grand prix 2018 du Festival d’animation d’Annecy et qui nous conte le drame d’une famille déchirée par l’horreur de la guerre civile et de la folie des Khmers Rouges au Cambodge de 1975 à 1979 ; La Fête des mères de Marie-Castille Mention-Shaar, conte moderne et ode aux mères ; Amanda de Mikhaël Hers avec un Vincent Lacoste touchant ; l’iconoclaste Le Monde est à toi portrait mère possessive et infernale incarnée par une Isabelle Adjani resplendissante.

Le festival se réjouit aussi de présenter Out, poignant documentaire de Denis Parot, composé de vidéos trouvées sur internet de jeunes homosexuels du monde entier en train de vivre leur coming-out devant leurs parents.

Amour toujours, amour encore
Un festival ne serait pas complet sans films d’amour. Un registre que le cinéma français bouscule souvent. La programmation 2018 compte trois films à la fois atypiques et prenants : Mes provinciales de Jean-Paul Civeyrac, balade cinématographique en noir & blanc et en hommage à peine voilée à Jean Eustache et l’Antoine Doinel de François Truffaut ; l’explosif Bonhomme de Marion Vernoux porté par d’extraordinaires Ana Girardot et Nicolas Duvauchelle ; et le mystérieux Eva de Benoît Jacquot réunissant à l’écran les deux beautés troublantes d’Isabelle Huppert et Gaspard Ulliel.

Amour enfin : l’efflorescence sexuelle des années 70 et 80
Témoignage d’une époque encore ou nostalgie d’un temps révolue, plusieurs films interrogent les dernières années de la libération sexuelle des années cinquante et qui se referma en 1986 avec l’apparition du Sida.

Le film de Cédric Anger L’amour est une fête porte parfaitement son nom. Plongée décalée, drôle et dramatique de deux flics incarnés par Guillaume Canet et Gilles Lellouche dans le milieu du cinéma porno au début des années 80 ; Un couteau dans le cœur, thriller aux accents De Palmien de Yann Gonzales avec Vanessa Paradis incarnant une réalisatrice de films gays dont les acteurs sont retrouvés mystérieusement assassinés ; Plaire, aimer et courir vite, de Christophe Honoré, présenté en compétition au Festival de Cannes, histoire d’amour crépusculaire, portée avec grâce et émotion par deux acteurs fétiches du festival, Vincent Lacoste et Pierre Deladonchamps.

 

香港法國電影節為本地觀眾提供最佳的法國電影已超過六十年。下一屆香港法國電影節將於2018年11月21日至12月11日分別在港九及新界的七間影院舉行。

法國電影節今年舉辦第四十七屆,它秉承一貫以來的優良傳統,展映的二十五部影片中有大部份是剛於夏季在法國公映或將於今年秋季甚至冬季才推出的法國最新電影製作。在今日世界,欲第一時間掌握法國最新的時事動態並與法國公眾同時分享觀映樂趣,即時性和同步性是必須的。

法國電影片種繁多,風格和拍攝手法多元化,豐富的主題和內容能牽動情緒,激發思考和情感。香港法國文化協會希望今年的選片能引起各種品味的觀眾產生共鳴。香港電影發行商對法國電影製作的渴求更足以證明法國電影是多麼的豐富多采。最近購入並準備在本地商業院線放映的影片中有部份將於法國電影節作隆重首映。

一個有笑有淚的電影節
第四十七屆法國電影節相當罕見地囊括多部喜劇。必須說,2018年的電影製作實在令人印象深刻。電影節將以Pierre Salvadori執導的《En liberté》作開幕電影,導演將親臨出席開幕禮。這部電影也是康城影展的開幕電影,在當時引起了觀眾的笑聲不斷。而閉幕電影是雲集了一班一流演員(Guillaume Canet、Mathieu Amalric、Jean-Hughes Anglade、Benoit Poelvoorde 和 Philippe Katerine)演出,由 Gilles Lellouche執導的瘋狂喜劇《浮沉大叔》(Le Grand bain)。節目表還包括 Omar Sy 主演的《Le Flic de Belleville》,它標示着通俗喜劇的重現;Vianney Lebasque 執導,Jean-Pierre Daroussin 及 Camélia Jordania 主演的《Chacun pour tous》是改編自一件真人真事,講述一隊籃球隊假冒殘障運動員參加悉尼舉辦的殘奧運動會,還有Quentin Dupieux 使人開懷大笑的《緊守崗位》(Au poste !),Benoit Poelvoorde 在片中的演出已至登峰造極。

國際的大型電影盛事
法國電影節同時亦是欣賞一些在國際大型影展中獲獎的電影之良機:《接近無限溫暖的藍》(La Vie d'Adèle) 的導演Abdellat if Kechiche又一最新力作,《Mektoub, My Love : Canto Uno》是二部曲作品的第一部; 《En guerre》是Stéphane Brizé 執導的全新社會寫實片,這是他繼《市場機制》(La Loi du marché)之後再度與雲遜蘭頓(Vincent Lindon)合作,後者憑着《市場機制》中的演出奪得2015年康城影展最佳男主角,最後是Eva Husson 的《太陽的女兒》,內容講述一批為抵抗伊斯蘭國恐怖主義而戰的女戰士的經歷,這部電影在康城影展中大獲好評。

最後介紹的是引起極大迴響的《狂野》(Sauvage),男主角Félix Maritaud 在《心動120》(120 battements par minute)中已有出色的表現,在《狂野》中他飾演一名染上毒癮, 在街頭出賣肉體的年輕人,影片描述他如何沉淪和如何尋覓真愛。

給我們母親的信
今年有多部電影都是探討子女和母親的關係,是一個時代,又或是一代人的見證。更是一個能引起所有人共鳴,既大眾化又美好的主題。

因此,節目表包括 Jeanne Herry的《Pupille》, 這部精彩的影片由Sandr ine Kib erla in, Gilles Lellouche 以及 Elodie Bouchez 領銜主演,內容以領養為主題;Denis Do執導的《Funan》奪得 2018 年安錫動畫節的最佳動畫長片獎,內容講述 1975 年至 1979 年柬埔寨內戰期間赤柬軍瘋狂殺戮的恐怖,一個家庭亦因此分崩離折;由 Marie-Castille Mention-Shaar 執導的《母親,母親》(La Fête des mères) 是一個歌頌母愛的現代故事;Vincent Lacoste 在 Mikhaël Hers 執導的《阿曼達》(Amanda) 中有傾情的演出;影片 《盡在掌握中》(Le Monde est à toi) 打破傳統的母親形象,耀目的伊莎貝雅珍妮 (Isabelle Adjani) 飾演一個令人難以忍受又佔有慾強的母親。

我們很高興在電影節介紹扣人心弦的 《出櫃》(Out),導演 Denis Parot 將世界各地的一些年輕同性戀者在互聯網上發佈的視頻剪輯成這部紀錄片。視頻紀錄了這些年輕人如何在父母面前公開自己的性取向。

愛 • 無盡
一個電影節若沒有愛情片便不能稱得上完滿。而愛情片的格調卻經常被法國電影搞亂。2 018 年的節目表中包括三部既另類又引人入勝的愛情片:Jean-Paul Civeyrac 執導的《高等教育》(Mes provinciales); 由 Ana Girardot 和 Nicolas Duvauchelle 主演,Marion Vernoux 導演的《我的男人》(Bonhomme) 是一部黑白的電影舞曲,導演明顯是藉此片向在杜魯福的《四百擊》中飾演安坦·但奴 (Antoine Doinel) 的 Jean Eustache 致敬;Benoît Jacquot 執導的《情迷伊娃》(Eva) 讓伊莎貝雨蓓和卡斯帕烏尼奧這兩位美得使人感到魅惑不安的演員同台演出。

最終還是愛:七十到八十年代性的醒覺
有幾部電影的主題是探討性解放思想在五十年代興起,卻因1986年愛滋病的出現而靜止,它們是一個時代的見證或是對一個革命性時刻的懷緬。

Cédric Anger 的《巴黎紅燈區》(L’Amour est une fête)以荒謬搞笑又戲劇化的手法讓兩名分別由 Guillaume Canet 及 Gilles Lellouche 飾演的警察帶觀衆一窺八十年代初巴黎的色情電影事業;帶着濃厚狄龐馬(De Palma) 色彩的驚慄片《獵根》(Un couteau dans le coeur)是 Yann Gonzalez 的新作,由Vanessa Paradis飾演一名同志電影的女導演,在拍攝過程中,她的演員莫名其妙地被謀殺;Christophe Honoré描寫暮色戀情的《喜歡你、愛上你,逃離你》(Plaire, aimer et courir vite) 是康城影展的競賽影片,由Vincent Lacoste 和 Pierre Deladonchamps 這兩位備受影展推崇的演員擔綱演出。